Coups de coeur, Dernières lectures

Les rêves de nos mères, Carine PITOCCHI

ATTENTION : ENORME COUP DE COEUR pour moi pour ce joli roman dans la lignée de Downton Abbey dont je suis une grande grande fan…
J’ai adoré le lire tout en écoutant la playlist qui a accompagné l’écriture de Carine Pitocchi : la bande originale du film « Atonement » composée par Dario Marianelli ( je ne connaissais pas du tout, mais énorme coup de coeur pour cette BO ) ( et du coup je ne connaissais pas du tout ce film mais je me suis empressée de le regarder et gros coup de coeur aussi )
Donc du coup c’est un triple coup de coeur : le roman, la musique qui m’a accompagné dans ma lecture et le petit film bonus plus tard… MERCI MERCI MERCI !
Paru aux Editions Charleston le 10 juin 2020.

1912
Lady Julia Ashford, don’t le mari vient de mourir en la laissant enceinte, se retrouve seule dans l’immense domaine qui est désormais le sien, et se prépare à une vie placée sous le signe du deuil et des devoirs qui incombent à son titre. Mais voilà que son passé revient la hanter – sous la forme de Will Murphy, son amour d’enfance, gangster irlandais régnant aujourd’hui en maître sur l’East End de Londres. La maitresse de Longfield Park peut être lier son destin à cette figure de la pègre? Sans doute pas. Tout comme elle ne devrait pas se préoccuper du quotidien de son ancienne domestique, Edna, mariée à un homme violent. Ni encourager sa cousine dans ses engagements suffragistes….
Mais la vie change en Angleterre. Autour d’elle souffle le vent des temps nouveaux, celui des révolutions et du changement social- sans compter cette guerre qui déjà se profile imminente et terrible….

Dès les premiers mots de ma lecture, j’ai été transportée , envoutée dans cet univers du début du XXIe siècle et j’avais l’impression d’y être totalement plongée moi aussi…
Je pouvais limite sentir les effluves de ce temps tant je m’y suis crue.
Un livre sur les femmes, sur leurs conditions en Angleterre en 1912…
Elles y sont fortes dans ce roman, les unes toutes différentes que les autres mais avec ce même caractère, cette force de vaincre, des femmes passionnées dont je n’ai qu’une seule envie : les retrouver très prochainement dans je l’espère la suite de ce merveilleux roman…


Je me suis de suite attachée à l’héroïne principale « Lady Julia Ashford » … que j’ai adoré accompagné dans sa vie de femme veuve, de jeune mère d’un certain rang mais qui finalement refuse les conventions de son rang et préfère s’occuper elle même de son bébé…
On y découvre les nouveautés de la vie moderne : l’arrivée de l’automobile, le lait infantile ainsi que les biberons , c’est finalement une Angleterre à la croisée de deux époques que nous découvrons à travers ce roman tellement passionnant…
J’ai adoré la cousine de Julia, Emily qui annonce le mouvement de ce nouveau monde qui ne demande qu’à éclore : l’engagement des suffragettes qui tentaient à l’époque de faire changer les choses tellement ancrées depuis toujours, de faire évoluer les mentalités , de faire une place aux femmes !

Enorme coup de coeur vous l’avez bien compris pour moi !
Je n’ai qu’un seul regret ; il était bien trop court à mon goût, alors je n’ai qu’une seule envie … les retrouver je l’espère prochainement dans une suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *