Coups de coeur, Dernières lectures

L’infini des possibles, Lori Nelson Spielman

Lori Nelson Spielman revient avec un conte de fées moderne.

Paulina Fontana, vieille dame pleine de fantaisie et de créativité en rupture de ban avec sa famille américaine, invite ses petites nièces, Emilia et Lucy, à visiter son pays natal, l’Italie. Elle leur fait une déclaration fracassante ; le jour de son quatre-vingtième anniversaire, elle rencontrera l’amour de sa vie et mettra fin une fois pour toutes à la « malédiction de la deuxième fille de la famille Fontana ».
Cette malédiction n’est probablement rien d’autre qu’une coïncidence, un vieux mythe. pourtant, personne ne peut nier que pendant des siècles, pas une seule deuxième née de la famille Fontana n’a trouvé l’amour.
Que se passerait-il si ce supposé sort était brisé? Emilia qui, à 29 ans, semble accepter cette malédiction, trouverait-elle à son tour le grand amour?
Au coeur de la campagne Toscane, Paulina va finalement révéler des secrets de famille autrement plus troublants qu’une malédiction vieille de plusieurs siècles…

Traduit de l’anglais ( Etats-Unis) par Elisa Guenon, paru aux Editions Cherche Midi

Enorme coup de coeur pour ce dernier roman de lori Nelson Spielman, une auteure que j’adore vraiment énormément ( Demain est un autre jour ; Un doux pardon ; Tout ce qui nous répare ; je les ai tous aimé )

Cette histoire a été passionnante , consacrée à la découverte de soi, au pardon et à l’amour . Mais surtout à ces liens familiaux qui peuvent tout autant être synonymes d’étreinte que d’emprisonnement.

J’ai aimé ce roman du premier mot jusqu’au dernier…Je n’avais pas envie de le terminer… je voulais rester encore et encore avec Paulina, Emilia et Lucy et continuer à vivre cette folle aventure avec elles… J’ai voyagé en même temps qu’elles, j’ai vibré avec elles, j’ai pleuré avec elles, j’ai été effrayé avec elles, j’ai été émue avec elles… bref j’ai ADORÉ !
Et j’ai été tellement heureuse de le lire pendant mes vacances, je n’ai pas eu besoin de le poser beaucoup pour le lire sinon j’aurai été frustrée de ne pas pouvoir poursuivre ma lecture tant il était addictif …

« Peut être ma grande tante est-elle simplement la plus grande manipulatrice après la lady Grantham de Downton Abbey »
Nous avons les mêmes références, j’ai forcément souris très fort en lisant ce petit passage . (lol , je suis une grande fan de Downton Abbey, je vous l’avoue )

Bien plus qu’un simple roman , j’avais l’impression de voyager en Italie avec elles, tellement l’écriture de Lori Nelson Spielman a réussi à me faire voyager…
 » Je pourrais comme la plupart des Américains, appeler Saint Mark’s Square la place la plus fréquentée de Venise. Ou simplement la piazza, comme les Vénitiens. Mais l’écrivaine en moi préfère la définition romantique de Napoléon :  » le plus beau salon d’Europe. » « 


Mais bien plus qu’un simple voyage dans un autre pays, c’est finalement un voyage au plus profond d’elles mêmes qu’Emilia et Luciana, les deux cousines qui ont décidé de suivre leur tante dans ce voyage complètement fou feront. Elles découvriront aussi des secrets de famille insoupçonnées depuis plus de quarante ans grâce au récit de Poppy, leur tante…

« Les mots de Poppy me reviennent . C’est fascinant, comme il suffit que quelqu’un nous dise quelque chose à propos de nous-mêmes – bon ou mauvais – pour qu’on fasse tout pour lui donner raison. »

« Le film qui est censé défiler devant nos yeux quand on meurt. J’avoue que j’en ai la chair de poule rien que d’y penser. Mon film sera en partie dramatique , en partie mystérieux, avec un peu de suspense et quelques scènes de comédie romantique. … Vous mes trésors, vous en êtes encore à l’étape de la réalisation. faites que votre film soit fascinant ! Que chaque scène soit excitante ! Quand l’heure viendra de regarder le film de votre vie, j’espère que vous pleurerez à chaudes larmes , que vous hurlerez de rire et serez pétrifiées de honte. Mais, pour l’amour de la déesse, ne laissez pas votre vie être un de ces films assommants devant lequel on s’endort. »
J’ai adoré ce passage et j’espère que le film de ma vie sera palpitant, en tout cas j’y travaille…

« C’est de se perdre qui est beau. Se perdre dans un livre. Se perdre dans les yeux de quelqu’un. Se perdre dans une symphonie si douce qu’elle fait jaillir les larmes « 

 » Tu ne vois pas que c’est la chance de ta vie ? Et tu es sur l point de la laisser passer. Tu es prête à faire une croix dessus, tout ça parce que tu as trop peur d’avancer. »

« L’amour d’une mère ne se mesure pas dans le temps, Emilia. il est aussi immédiat qu’éternel. Et ça ma chérie, j’en suis absolument certaine. »

Surtout ne passez pas à coté de ce merveilleux roman, vous ne le regretterez pas…. et surtout vous en ressortirez plus fort car  » TOUT EST POSSIBLE « 

Un hymne à la VIE, un hymne à l’AMOUR, un hymne à la TOLERANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *