Dernières lectures

Un jour de plus de ton absence , Mélusine Huguet

« Féliciations, madame Loiseau. Vous allez être maman ! »

Fonder une famille avec Antoine, c’est le rêve de Jade depuis le tout premier jour de leur amour. Elle devrait nager en plein conte de fées : Antoine est fou de joie, ils ont la trentaine, des situations professionnelles stables, un appartement avec une chambre supplémentaire et des familles aimantes, toutes prêtes à accueillir cette nouvelle vie.
Une seule ombre plane sur ce tableau idyllique : celle du mensonge qui dévore progressivement Jade…

Un premier roman tout doux, avec un thème qui m’a énormément touché …
Les chapitres sont courts , et c’est ce qui rend le roman encore plus fort , plus touchant…

Mélusine Huguet possède une plume toute douce, toute délicate et toute fine, et le sujet abordé dans ce roman est très fort, très touchant…et très révoltant aussi !

J’ai été touchée par Jade , l’héroïne de ce roman, cette jeune femme si forte qui traverse une épreuve qu’aucune femme ne devrait jamais avoir à vivre… C’est à la fois édifiant, bouleversant et en même temps une telle leçon de vie, de courage …
Une véritable leçon de vie !
C’est aussi l’histoire d’une touchante et belle amitié, entre Jade et Louise… qui partagent tout ou presque tout… et qui vont devoir affronter de sacrés épreuves de vie ….


C’est une histoire de femmes, qui m’a bousculé, qui m’a remué…
En parcourant la quatrième de couverture je ne m’attendais pas du tout à trouver cette histoire ni toutes ces émotions….

C’était fort et poignant… et je n’ai presque pas réussi à décrocher de ma lecture avant la fin du roman qui était bouleversant !

« Tu sais, Annie, je pense que les personnes les plus importantes de notre vie sont celles qui font de nous quelqu’un de meilleur. Et quand je suis avec toi, j’ai envie de faire ressortir ce qu’il y a de meilleur en moi. Tu me fais comprendre où sont mes failles et, grâce à toi, j’ai envie de m’améliorer. Pas seulement pour mériter ton amitié, pas seulement parceque tu es une belle personne, pas seulement parce que je crève d’envie de te ressembler un jour ! Mais aussi pour moi, pour ma propre conscience. Je suis quand même la personne que je vais devoir supporter tout le reste de ma vie, alors autant être un peu fière de moi ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *