Dernières lectures

Hôtel du bord des larmes , Elsa Flageul

En flânant dans la librairie , je suis tombée sur ce petit roman paru le 3 mars 2021 aux éditions Mialet Barrault …
Je ne connaissais pas du tout l’autrice, mais la quatrième de couverture m’intriguait…

Les divorce hôtels promettent de divorcer en un week-end, sans tracas ni démarches interminables, dans un souci de médiation, de bonne humeur, et même de bien être. L’Hôtel du bord des larmes est l’un de ces hôtels. En ce vendredi de début d’été, il accueille Cécile et François, désolés d’en arriver là, pas très convaincus par l’idée, mais bien décidés à rompre ce mariage tout en préservant leur fille : ce que l’amour a fait mourir, la famille qu’ils étaient les oblige à le laisser en vie. Au cours de ces deux jours, ils vont revivre les émotions qui les ont unis puis séparés, accepter de prendre leurs distances… et faire de nouvelles rencontres. Et ça, ce n’était pas prévu.


A travers les aventures touchantes et drôles de ses jeunes personnages, Elsa Flageul dessine un portrait acide et très subtil de la difficulté à vivre des nouvelles générations.

J’ai adoré ! J’ai été littéralement transporté tout au long de ma lecture…
J’ai été si triste de quitter Cécile et François, Jeanne et Julien , les personnages de ce roman…
C’était poignant, fort , touchant… j’avais les larmes dans les yeux tout au long de ma lecture… car je ne sais pas, j’étais comme prise en haleine , suspendue au temps, suspendue au rythme des mots d’Elsa Flageul , suspendue par cette intrigue , à cette fin , tellement inattendue pour moi…

“Et puis, face à ses tartines au beurre salé, Cécile sent un immense chagrin lui monter aux yeux, lui monter au coeur, et c’est comme une vague qui se fracasse en elle, qui l’inonde, la submerge et contre laquelle elle sait qu’il ne faut pas lutter. Les larmes ça vous assaille comme la douleur : plus vous luttez contre elle, plus elle vous transperce, vous traverse. Si vous tentez une esquive, elle revient plus chargée encore qu’auparavant, et cette fois-ci ce ne sera pas une simple vague mais les grandes marées.”


Waouhhh, j’en suis ressortie toute chamboulée, mais très heureuse d’avoir découvert la jolie plume d’Elsa Flageul , dont je me réjouie d’aller acheter ses autres romans prochainement pour me plonger à nouveau dans sa plume toute délicate , toute fine, et de pouvoir à nouveau ressentir pleins de vives émotions …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *