Coups de coeur, Dernières lectures

Et ton coeur qui bat, Carène Ponte

Carène Ponte …. une auteure que j’adore depuis de nombreuses années… vraiment énorme coup de coeur pour moi tant pour ses romans feel good que pour la personne elle même que j’adore suivre sur les réseaux sociaux et que j’adore retrouver lors des salons littéraires. ( c’est une grande fan des fêtes de noël , tout comme moi )

C’est donc avec beaucoup beaucoup beaucoup d’impatience que j’attendais la sortie de son dernier roman « Et ton coeur qui bat ».

Il est paru le 18 juin 2020 aux Editions Michel Lafon.

Et ton coeur qui bat

Au Meilleur Ami de l’Homme: un hôtel insolite où devant chaque chambre vous attend un petit chien abandonné que vous pourrez adopter où non en partant.
Voyag’Elles : un guide touristique  » spécial femmes » que Roxane a crée avec son amie Sam, et auquel elle a adjoint un blog irrésistible où elle raconte ses péripéties dans tous les coins de France.
Roxane : en dehors de son blog, une boule de souffrance rongée de culpabilité, et de haine envers le responsable de son malheur.
Mais dans l’hôtel où Roxane a décidé de poser ses
valises pour Voyag’Elles, il y a des personnes sages qui, malgré les cruautés du destin, se consolent grâce aux petits bonheurs de la vie…et y trouvent la force d’affronter le lendemain.

C’est une histoire tellement pleine d’émotions … que waouhh j’en suis sortie toute touchée…. C’est finalement une ode à la vie, malgré le drame que Roxane subit, elle arrive à aimer la vie, sa vie et à continuer à vivre ….

Et puis avec la plume si fantastique de Carène Ponte, on passe du rire aux larmes finalement, et c’est ça qui est si bon…

Les personnages de ce roman sont tellement attachants, Roxane tout d’abord que j’avais envie de serrer fort contre moi, et puis Gwenole et sa femme Elise ( pas facile du tout de vivre le quotidien d’une personne atteinte d’Alzheimer), Albane jeune comédienne en herbe , Xavier et Méryl…. et Neige, petite boule de poils… les uns les plus attachants que les autres…

La superbe agence de voyage que Roxane et Sam ont crée, est juste trop géniale ! J’adore ce concept d’agence de voyage et je vais sérieusement me pencher pour voir s’il en existe une dans le style car c’est top ! ( je vous laisse découvrir leur concept !)

et puis ce concept d’hôtel  » Au meilleur ami de l’homme » mais quel superbe concept…
moi qui adore aller boire un thé dans les bars à chats , ce genre d’hôtel , mais quel bonheur !

Je ne m’attendais pas du tout à cette intrigue lorsque j ‘ai commencé ce roman… j’ai été de suite plongée dans la vie de Roxane et j’ai été bouleversée par ce qui lui est arrivé… qui pourrait finalement arriver à tout le monde….

 » Plaisir d’offrir , joie de recevoir » j’ai doré cette petite phrase que Gwenale dit à Roxane en lui offrant le stylo ayant appartenu à son épouse. »

 » – Tu as peur de t’attacher, Roxane, parce que c’est prendre le risque de le perdre, et d’être malheureuse.
Mais c’est la vie, ça !
Et on ne s’immunise pas contre la vie « 

Premier jour de vacances et quoi de mieux que de le commencer en lisant « Et ton coeur qui bat » sur la plage.

Et puis j’ai ri mais alors tellement ri dans les chroniques qu’écrivait Roxane pour son blog… je suis obligée de vous mettre un petit extrait… mais en fait tous les billets étaient justes trop trop drôles ! ( j’ai tellement ri que j’ai failli en faire pipi dans ma culotte )

« Cette immersion s’est donc accompagnée d’un petit cri caractéristique que vous pouvez écouter en regardant la séquence de Titanic où Rose doit elle aussi plonger dans une eau glacée ( mais curieusement turquoise) armée d’une hache pour aller délivrer son Jack chéri. »

 » Commencez tranquillement par le bowling.
Il s’agit ici de revêtir des chaussures affreuses mais néanmoins horriblement confortables, de prendre une boule ( en prenant bien soin de ne pas la choisir trop lourde, au risque de se luxer une épaule au premier jet), de comprendre quel doigt mettre dans quel trou, de s’avancer vers la piste de manière inspirée ( ne jamais montrer à vos adversaires que vous ne savez pas comment faire ), de lancer la boule en direction des quilles ( et non de la laisser tomber derrière vous faute d’avoir mis les bons doigts dans les bons torus ) et de la regarder inexorablement se diriger vers l’une des rigoles extérieures sans toucher une seule desdites quilles.
Enfin, cet enchainement vaut si vous êtes un adulte. les enfants, eux, bénéficient, les petits veinards, d’une petite barrière qui se lève automatiquement et condamne les rigoles…Il est dans ces conditions bien plus facile de dégommer des quilles…Pfffff…. »

Le clin d’oeil de retrouver Mia du roman de l’été dernier de Carène Ponte  » D’ici là porte toi bien » m’a fait bien sourire, et j’ai été très heureuse d’avoir ainsi de ses nouvelles …
J’adore retrouver des personnages que j’ai aimé dans un roman dans un autre roman sans que ce soit l’acteur principal où la suite de sa vie, juste en passage…

Si vous ne connaissez pas encore Carène Ponte, vite vite il est encore temps de remédier à cela et de vite courir vous procurer un de ces ouvrages en librairie…je ne peux que tous vous les conseiller pour passer un agréable moment…

Bravo Carène d’arriver si bien de me faire rire et en même temps de m’émouvoir autant !

2 commentaire

  1. Ristelle

    Merci Eva pour toutes ces propositions de lecture. Lire tes commentaires donnaient envie de plonger dans chaque livre. J’ai donc largement pioché dans tes recommandations pour me constituer mon stock de l’été. Je me suis encore gardé quelques titres en réserve pour le mois d’août. Bizzz

    1. EvaNoeMia123

      trop trop chouette Christelle !! Belle lecture estivale à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *