Coups de coeur, Dernières lectures

Ferme les yeux et fais un voeu , Cécile Bergerac

Moi, lorsque je ferme les yeux et que je fais un voeu j’aime me retrouver là…

Sortit tout juste avant le confinement, en mars 2020 aux Editions Hugo et Roman… ce livre vaut vraiment le coup de se faire connaitre !

Sarah démarre la trentaine avec déjà une belle carrière d’avocate. Associée dans un cabinet, les dossiers rythment ses jours, et souvent ses nuits.
Elle mène sa vie comme une affaire pénale : avec précision et ordre. Aucune place n’est laissée à l’aléa. Pourtant, un appel en pleine nuit va faire vaciller toutes ces certitudes. Alors que l’existence de son petit frère bascule, elle jette un regard différent sur son quotidien. Sa réussite professionnelle est-elle un accomplissement ? Ne passe-t-elle pas à côté de l’essentiel?
Elle se battra avec la détermination dont elle sait faire preuve au tribunal pour instiller sa force à ce petit frère chéri. Mais cela sera-t- il suffisant? Peut-on trouver la résilience au milieu du chaos ?

De l’émotion comme remède aux drames de la vie !

Tout premier roman pour Cécile Bergerac et waouhh quelle splendeur !
Si le premier amour de Cécile Bergerac est le droit, elle s’oriente rapidement vers le métier d’enseignante et se lance en parallèle dans l’écriture…
En 2019, elle découvre la plateforme Fyctia. Elle est immédiatement repérée par les éditeurs de la plateforme chez qui elle provoque un coup de coeur unanime.
Tout en douceur et légèreté, ce roman nous transporte dans la vie de Sarah, j’avais presque l’impression de l’accompagner au chevet de son frère à l’hôpital…

Tout est réuni dans ce roman pour me faire trembler, me donner des frissons, me faire rêver…. tout ce que j’aime ! du coup je ne peux que vous le conseiller… je l’ai lu avec délice en vacances sur une journée allongée sur la plage…. autant dire que j’ai passé plus qu’une belle journée grâce a Cécile Bergerac.

Les personnages étaient plus qu’attachants et la plume de Cécile Bergerac une pure merveille…

  • Sarah, cette écorchée vive au parcours de vie si difficile … et qui doit à nouveau affronter une terrible épreuve avec l’hospitalisation de son frère Pierre… Elle est avocate, comme sa mère avant elle, et se tue au travail.
    Ce frère dont elle est si proche depuis toujours … ses visites quotidiennes à son chevet nous le témoigne car elles sont remplies d’amour et de marques d’affections…de souvenirs, on apprend à connaitre Sarah dans ces plus profonds retranchements… et à voir que finalement sous sa grosse carapace il y à « Sarah »…

    « Une fratrie c’est un socle, un repère, une boussole. C’est ce qui ne tangue pas quand la mère se déchaîne. Ce n’est pas juste un ventre partagé, c’est une oreille attentive, des bras protecteurs , des yeux noirs mais des yeux doux, et un coeur prêt à tout. c’est se déchirer pour un programme télé et se manquer cruellement. C’est rêver d’être tranquille dans sa chambre mais courir jouer dans le jardin. C’est grandir à côté mais prendre des chemins qui ne conviennent pas toujours à l’autre, s’inquiéter, espérer, guetter, avoir peur. C’est marcher sur le même sentier mais pas dans les mêmes pas. c’est surtout savoir que, quoi que décide la vie, une porte sera toujours ouverte. »
  • Jim, ce jeune homme qui travail à l’hôpital, mais pas en tant que médecin comme son père, non lui sa vocation c’est le soin, celui de proximité, au plus près des malades. C’est une sorte de lutin du bonheur dans le service dans lequel il travail : la réanimation.

« Jamais il ne leur manque de respect, jamais il ne se moque. Il part juste du principe qu’en étant une de leurs seules fenêtres sur l’extérieur, il se doit de leur apporter un peu de magie et de l’air pur, jamais la grisaille. C’est sa philosophie de vie. Avec un peu d’imagination et un peu de fantaisie, on peut toujours voir l’arc-en-ciel au milieu de la pluie. »
« C’est pour cette parenthèse que Jim a choisi ce métier, pour cet éclat de rire au milieu du sang, du bruit des machines et des mouchoirs humides. C’est quand il voit ce sourire sur le visage de cet homme que Jim sait pourquoi il est là. Il pense sincèrement que soigner ce n’est pas que seulement poser une voie et injecter des médicaments, mais que la prise en charge de la famille est au moins aussi indispensable. »

Ce roman c’est surtout l’histoire de la rencontre de Jim et Sarah …sans le drame de Pierre ils ne se seraient jamais rencontrés…

 » Mais c’est chaque pierre que vous poserez à deux à la base de l’édifice, votre édifice. Sois le maçon de votre construction, sois l’architecte, le peintre, montre-lui les perspectives et les différentes focalisations, fais lui découvrir la partie pleine du verre. »

 » L’insouciance c’est beau dans les livres, mais dans la vraie vie il y a toujours un bâtard pour te remettre les pieds sur terre et bien t’enfoncer dans le crâne que tu ne vaux pas plus qu’un moustique fracassé contre un pare-prise. »

 » Ces quelques minutes, ces quelques échanges, c’est peu mais c’est un monde entier. C’est de l’huile essentiel de bonheur, c’est l’éclaircie enfin…. »

Ce livre est tout simplement BEAU et BON et MAGIQUE… et j’ai envie de le faire découvrir à tout le monde….alors n’hésitez pas à aller l’acheter ou le commander auprès de votre librairie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *