Dernières lectures

Juste une fois pour essayer , Elodie GARNIER

J’ai vu passer ce tout nouveau roman sur Instagram plusieurs fois et il m’ a énormément intrigué … J’avais moi aussi envie de le découvrir…. C’est le premier roman d’Elodie Garnier par le 1er juillet 2020 aux Editions Mazarine.

JUSTE UNE FOIS POUR ESSAYER

Rien ne prédestinait Elodie et Sara à se rencontrer. A Paris, Elodie mène une vie à cent à l’heure jusqu’au jour où elle plaque tout pour trouver refuge chez sa grand-mère, dans le centre de la France. Là elle prend ses marques, se déconnecte à elle-même et fait la rencontre de Sara, une trentenaire à la vie bien rangée sur le point de se marier.
Un soir, alors que Sara n’avait jamais ressenti le moindre désir pour une femme, elle lui confie avoir envie d’elle.
Une fois comme ça.
Juste une fois pour essayer.

Une passion universelle
Un amour singulier

Ce qui ne se voulait être qu’une fois pour essayer, ( Sara, mère de famille, qui va se marier d’ici peu, avait envie de découvrir le sexe avec une femme juste une fois pour essayer ) c’est finalement transformée en une véritable histoire d’amour, mais une histoire d’amour bien compliquée…
J’ai beaucoup beaucoup aimé, apprécié les mots d’Elodie Garnier, sa plume qui m’a envoutée et qui était très fluide à lire …
J’avais envie de découvrir la suite du roman dès que je le posais pour faire une pause dans ma lecture…
Pour un premier roman, il est vraiment très bien réussi… et cela n’a pas du être facile pour Elodie que de coucher son histoire personnelle sur papier… alors BRAVO…
Enormément d’émotions dans ce roman, c’était haletant, prenant …
j’ai par contre dès le début détester Sara et j’ai eu beaucoup de colère envers elle….

« Burn-out. Le mot est lâché. En y réfléchissant bien, je crois que c’était un tout : la pression au travail a eu raison de moi; Je me suis rendue compte que si j’avais certes réussi ma vie professionnelle, ma vie personnelle était vide de sens. Entre être et avoir, je détenais l’avoir, mais me manquait cruellement l’être : aimer, être aimée, construire quelque chose.
Il était vital que je me respecte enfin. J’avais envie de calme, de tout mettre sur pause. »

J’ai beaucoup par contre apprécié Mamie Louise et son joli humour… :
 » Elle a gardé quelques poules dans l’arrière cour – pour le côté pittoresque. Elle s’est en revanche séparée du coq.
– Ils sont comme les hommes : chiants et bruyants. J’ai été une féministe avant l’heure ! me répète-t-elle souvent. »

Un roman rempli d’émotions et d’amour….
« Nous sommes tous à la recherche du bonheur. Aimer et être aimé nous rend heureux, pour une nuit ou pour l’éternité. Je suis convaincue que la vie nous offre plusieurs amours. Chacun aussi unique qu’enrichissant. Mais qu’en est-il de la passion ? Quand le coeur s’emballe , que l’excitation alterne alors entre peur et désir ? Quand le manque nous ramène sans cesse à l’autre, qu’il nous obsède, que nos repères sont bousculés ? on se perd un peu, beaucoup, passionnément justement. Ceux qui sont aimés avec sincérité et passion connaissent la puissance de ces sentiments et savent combien il est difficile de vivre le jour d’après, quand tout s’est dissolu…. »

Le coach de handball d’Elodie était quant à lui rempli de sagesse :
« Dans la vie on peut faire des compromis et se mettre en quatre pour les autres, faire des efforts pour qu’on nous aime. Mais à force tu vas commencer à t’oublier. Un peu plus chaque jour: oublier ce dont tu as envie, ce qui te rend spéciale, unique… Oublier même ceux qui t’aiment vraiment. Pose toi la question : est -ce que je suis toujours fidèle à mes convictions ? À mes valeurs ? À mes envies ? Et si tu ne sais pas répondre, refais le chemin à l’envers… C’est que tu as laissé traîner des bouts de toi un peu partout… »

J’aimerai beaucoup lire une suite à ce roman… et savoir, connaitre la vie sentimentale d’Elodie aujourd’hui…. A t’elle trouvé l’amour depuis cette histoire avec Sara?….

En tout cas, pour ma part, c’est un véritable JOLI ROMAN à découvrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *