Coups de coeur, Dernières lectures

Là où chantent les écrevisses , Delia Owens

Une pure merveille

SPLENDIDE

Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur »la Fille des marais » de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord.
Pourtant, Kya n’est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent.
A l’âge de dix ans, abandonnée par sa famille, elle doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection. Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé qui lui apprend à lire et à écrire, lui fait découvrir la science et la poésie, transforme la jeune fille à jamais. Mais Tate, appelé par ses études, l’abandonne à son tour.
La solitude devient si pesante que Kya ne se méfie pas assez de celui qui va bientôt croiser son chemin et lui promettre une autre vie.
Lorsque l’irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même…

Delia Owens est née en 1949 en Géorgie, aux Etats-Unis. Diplômée en zoologie et biologie, elle a vécu plus de vingt ans en Afrique et a publié trois ouvrages consacrés à la nature et aux animaux, tous best-sellers aux USA.
Là ou chantent les écrevisses est son premier roman. Phénomène d’édition, ce livre a déjà conquis des millions de lecteurs et poursuit son incroyable destinée dans le monde entier. Une adaptation au cinéma est également en cours.

Amoureuse depuis mon adolescence des romans se passant dans le Bayou en Louisiane grâce aux romans de Virginia C Andrews ( la saga de la famille Landry avec l’histoire palpitante de Ruby qui vit en Louisiane dans un village perdu en plein Bayou ) ,
j’ai de suite retrouvé mon Bayou chéri et me suis attachée à Kya l’héroïne de Délia Owens.
Comment ne pas faire pour s’attacher à elle et plonger dans sa vie avec ravissement…


J’ai été si triste et à la fois bouleversée à la fin du roman… tant par la fin ( non non je ne vous la spolierais pas ! ) qui m’a tellement surprise ! mais waouhhh !

J’ai aimé cette nature tant décrite tout au long du roman, cette nature sauvage qui caractérise tant le Bayou… j’ai aimé y suivre les animaux , j’étais plongée aussi bien dans un livre documentaire que dans un roman…

Je pense même pouvoir dire que c’est un de mes romans préféré lu cette année... tant j’ai aimé, tant j’ai été plongée dans cette histoire…. un pure moment de BONHEUR
Même avec ces 476 pages , j’en aurai encore voulu volontiers autant….

2 commentaire

  1. Kern Myriam

    Très beau livre, très belle plume, la nature est très présente et la poésie aussi

    1. EvaNoeMia123

      Exactement ! J’ai énormément aimé ce magnifique livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *