Coups de coeur, Dernières lectures

Celles qui restent , Samuelle BARBIER

Celles qui restent est une histoire de soeurs. De femmes. De liens si puissants que les rompre bouleverse tout.

Clara est l’aînée, la sage, l’exemple à suivre.
Celle qui fait tout comme il se doit, quitte à grincer des dents en se forçant à sourire.
Constance est la cadette. Si discrète, qu’on en oublie qu’elle existe…jusqu’à ce qu’elle décide de cesser d’exister en se jetant du haut d’un pont.
Lucy est la benjamine. Celle qui rit trop fort, parle trop, vit trop fort. Parce qu’elle a peur qu’on l’oublie.

Mais il y a aussi Marielle, qui elle, n’a ni soeur, ni frère, ni enfant, tout juste un vieux chien obèse.
Celle qui a consacré sa vie aux autres pensait arriver au bout de son chemin dans l’indifférence, jusqu’à ce qu’un ange vêtu d’un manteau rouge se jette d’un pont, juste devant elle, et remette tout en question.

Samuelle Barbier remporte en 2019 le Prix Télé Loisirs du Roman de l’été, présidé par Virginie Grimaldi. La poésie de sa plume met l’ensemble des membres du jury d’accord.
Dans ce nouveau roman, elle nous prouve une fois de plus que les moments les plus durs peuvent receler une part de lumière.

J’ai ADORÉ ce roman…. à peine plongée dedans que j’étais déjà grandement attachée à ces trois soeurs…. ( comment ne pas l’être , je suis moi aussi issue d’une fratrie de trois soeurs…)…
Impossible de le lâcher, je l’ai lu d’une traite , je ne pouvais plus m’arrêter de lire… mes larmes ont roulé sur mes joues…c’était triste et en même temps tellement fort…. Un amour entre ces soeurs si fort, que rien finalement n’aurait pu casser, que la mort…

J’ai aimé cette alternance dans les chapitres ou nous passions successivement de Clara, à Lucy, à Marielle et même à Constance… cette succession était forte en émotions, et tellement belle…

Il y a aussi eu des moments ou j’ai souri, car certaines anecdotes m’ont fait penser à mes propres soeurs : ( spéciale dédicace à ma grande soeur Sarah grande fan de Docteur Quinn femme médecin pendant sa jeunesse : « tout en mettant la table, j’étais avec Sully et Michaela dans les hautes plaines du Colorado et je rêvais de chevaux, de réserves indiennes et de longues robes en cotonnade … »

La plume de Samuelle Barbier est tellement belle, qu’elle nous emmène vers pleins d’émotions enfouis en soi…

« Je me souviens de ce que Dumbledore dit à Harry Potter, dans les reliques de la mort:  » Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait il en conclure que ce n’est pas réel ? » Ça se passe dans ma tête, mais la douleur n’en est pas moins présente. »
Avec des citations tirées d’Harry Potter je ne pouvais en plus qu’être encore plus sous le charme…

Si vous voulez passer un excellent moment, je vous le conseille vivement , vous n’en ressortirez que plus en paix, et que plus rempli d’amour pour la vie, pour vos proches… profiter de l’instant présent tant qu’il en est encore temps….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *