Coups de coeur, Dernières lectures

Eugène et moi – Katherine Pancol

À chaque nouvelle sortie littéraire de Katherine Pancol, je m’empresse de me l’offrir depuis de très très très nombreuses années…
Grande fan de sa plume , j’ai adoré tous ces nombreux romans… ( une année, en pleine lecture sur la plage de son roman MUCHACHAS, j’étais tellement captivée que j’ai passé la journée à lire au soleil en oubliant de me badigeonner de crème solaire… j’ai eu le pire coup de soleil de ma vie, des cloques avaient carrément pris possession de mes jambes : j’étais brûlée , pour cause de lecture trop intensive et trop captivante ! )

Malgré le nouveau confinement, impossible pour moi de ne pas me procurer son dernier roman sortit le mercredi 4 novembre 2020. Commandé chez mon petit libraire , j’ai eu la joie d’aller le chercher via le clic and collect et de le lire d’une traite ( sans attraper un coup de soleil ) immédiatement…

Eugène et moi

Elles n’ont rien en commun, si ce n’est une féroce envie d’indépendance. Elles vont pourtant se lancer ensemble dans une aventure qui les mènera de Paris au Mexique puis à Saint-Tropez. De chaos en cahots, elles vont apprendre à devenir celles qu’elles ont envie d’être.
Katherine, la blonde et Eugène, la rousse n’ont rien en commun sauf leur vingt ans et un mot d’ordre :  » Sans risque, la vie est trop triste  » . À l’affût des moindres surprises de la vie, Eugène initie Katherine à la liberté la plus radicale. On tremble, on rit, on court derrière elles de Mexico à Paris et de Paris à Saint-Tropez en plein coeur des années 70.
Dans ce feuilleton illustré aussi trépidant que la cavale de Thelma et Louise, Katherine Pancol distille des souvenirs très personnels de sa jeunesse. À travers la folle énergie de ses personnages, s’affirment les convictions de cette grande romancière du féminin.

Pas de mots pour décrire ce petit roman illustré ( à peine 195 pages, mais 195 pages de bonheur ) … j’ai adoré… je ne me suis pas arrêté dans ma lecture… tant j’ai vite été plongé dans cette histoire, l’histoire de cette amitié invraisemblable , hors du temps entre Katherine la blonde et Eugène la rousse…
J’ai voyagé avec elles tout au long de ma lecture, et j’ai eu le coeur qui a palpité à 100 à l’heure…
J’ai adoré le mantra d’Eugène :  » Sans vie, la vie est trop triste; on est pas des touristes. On va se débrouiller. »

Les illustrations sont magnifiques , bravo à Anne Boudart pour son crayon magique…

J’ai été tout le long de ma lecture bien loin de chez moi, quel plaisir d’avoir ainsi pû ainsi m’évader pendant ce confinement…

Ma dernière rencontre avec Katherine Pancol date un peu… ( et je vois surtout que j’ai perdu beaucoup de poids lol ) … c’était le 23 juin 2018 lors du Salon du Livre de Saint Maur en poche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *