Non classé

Le livre que je ne voulais pas écrire , Erwan Larher

13 novembre 2015 – 13 novembre 2020
5 ans…
N’oublions pas…

Lorsque j’ai vu la date ce matin sur le journal, j’ai immédiatement pensé au 13 novembre 2015 et au récit d’Erwan Larher que j’avais lu lors de sa parution.

« Je suis romancier.
J’invente des histoires. Des intrigues.
Des personnages. Et, j’espère, une langue.
Pour dire et questionner le monde, l’humain.
Il m’est arrivé une mésaventure, devenue une tuile pour le romancier qui partage ma vie: je me suis trouvé un soir parisien de novembre au mauvais endroit au mauvais moment; donc lui aussi. »

Erwan Lacher écrit à la main, ce qui lui laisse peu de temps pour faire autre chose de sa vie.

J’avais été très émue et captivée par la lecture de ce récit et le témoignage de l’auteur présent au Bataclan lors de l’attentat du 13 novembre 2015. Pourtant ce n’est vraiment pas dans mes habitudes que de lire des livres dramatique et authentique mais celui là a fait exception et je n’ai pas regretté du tout… car plus qu’un simple témoignage sur ce soir là, c’est finalement le passé d’Erwan Larher que l’on apprend , le comment et le pourquoi il s’est retrouvé ce soir là au concert des Eagles… à se prendre une balle dans la fesse !…

Un livre vraiment captivant , bouleversant , qui marque , et qui nous donne les clés pour se reconstruire après un tel drame…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *