Dernières lectures

La somme de nos vies, Sophie Astrabie

La somme de nos vies, paru aux Editions Flammarion sorti le 3 juin 2020 de Sophie Astrabie.

Camille, jeune fleuriste qui rêve sa vie, visite des appartements qu’elle n’a aucune intention d’acheter.
Marguerite, quatre-vingt-sept ans, met en vente son appartement qu’elle s’est pourtant juré de ne jamais quitter.
Derrière leurs fenêtres qui se font face, dans cette rue parisienne, la vie de
l’une n’apparait à l’autre qu’en reflet. Les mensonges de Camille à son entourage et les secrets de Marguerite enfouis soigneusement depuis l’enfance se croisent et se répondent.
Comment prendre sa vie à bras-le-corps quand on a décidé d’en vivre une autre?

J’avais beaucoup aimé le tout premier roman de Sophie Astrabie  » le pacte d’Avril » sortit en avril 2018, et c’est donc tout naturellement que j’avais envie de découvrir son second roman. .. aucun regret bien au contraire !

Un roman bien touchant, bien émouvant même….
Je me suis fortement attachée à Camille, Marguerite et Thomas…
Je me suis imaginée rentrant dans la boutique de fleurs de Camille , moi qui adore m’acheter des fleurs chaque semaine, et je m’imaginais parfaitement dans sa sympathique boutique en train en plus de déguster un bon thé vert…
L’histoire de Marguerite m’a glacé le sang, et cela m’a énormément touchée… comment ne pas l’être quand on lit sa confession sur sa vie et comment ne pas en frissonner….

Cette rencontre entre les deux femmes est tellement belle, tellement pleine de compassion, de jolis sentiments, de douceur, de beauté… c’est par cette rencontre que finalement tout va basculer… tout en finesse et en retenue, elle nous livre sa vie… et on ne peut qu’en tirer une force, un courage , et c’est bien ce qui va changer et donner du courage à Camille d’affronter , de dévoiler sa véritable vie… sa véritable « elle »…

J’adore ces romans ou plusieurs vies sont entrelacées et où on passe d’une vie à l’autre d’un chapitre à l’autre.

Ce roman est également un véritable hymne au bonheur…
 » Elle n’est plus enchainée à un idéal. Elle n’a plus à aller chercher le bonheur dans la vie des autres et à espérer qu’il ricoche sur elle. Le bonheur d’une vie n’est pas une apparence, et encore moins un souvenir. »

« Rêver c’est bien, vivre c’est mieux »

« Elle s’est toujours sentie comme un poisson à contre courant et alors qu’elle trouvait cela désagréable, pour la première fois de sa vie, elle en est fière. Elle est différente. Elle est unique. »

Si vous voulez passer un excellent moment, n’hésitez pas à vous plonger dans cette petite pépite…. j’ai hâte de lire le prochain roman de Sophie Astrabie déjà….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *