Coups de coeur, Dernières lectures

Luna , Serena Giuliano

Un BONHEUR d’évasion, un BONHEUR de roman, un BONHEUR de joie ,un BONHEUR de rires, un BONHEUR d’émotions, bref… que du BONHEUR pour ce troisième roman de Serena Giuliano…. dont je suis fan fan fan depuis de très très nombreuses années…

3ème roman , 3ème année où je suis toute heureuse de pouvoir me plonger dans l’écriture de Serena Giuliano que j’adore !
Je l’ai littéralement DÉVORÉ ! Mais quel beau et touchant voyage au côté de Luna au coeur de Naples, au pied du Vésuve.


Parfois, on pense trouver le soleil en août, mais c’est la lune qu’on trouve en mars

Luna arrive à Naples contre son gré : son père est gravement malade. Rien, ici, ne lui a manqué. Ses repères, ses amies, son amour sont désormais à Milan. Alors pourquoi revenir? Pourquoi être au chevet de son papà, au passé trouble, et avec lequel elle a coupé les ponts?
mais Napoli est là, sous ses yeux : ses ruelles animées et sales, ses habitants souriants et intrusifs, sa pizza fritta, délicieuse et tellement grasse, son Vésuve, beau et menaçant…
Est-il seulement possible de trouver la paix dans une ville si contrastée? Et si ce retour aux sources sonnait finalement l’heure de l’apaisement?

A volte si crede trovare il sole di agosto, e si trova la luna di marzo

Comment décrire au mieux les émotions ressenties…
Je suis passée du rire avec des énormes fous rires , mais vraiment incroyable à quelques pages plus loin la gorge toute serrée, toute nouée et les larmes dans les yeux prêts a ruisseler qui me piquaient très très fort ….
Et puis on repasse à de la légèreté, et « hop » la vie est belle à nouveau et reprend le dessus …


On retrouve dans ce roman « le combat », la cause qui tient tant à coeur de Séréna, celui de « l’égalité des femmes « , de la lutte pour l’aide à son prochain, avec la vie de Filomena l’humaine et son oeuvre pour les plus démunis en Allemagne…

J’ai adoré tous les personnages … sans aucune exeption je peux même l’affirmer j’ai aimé chaque mot de ce roman, du premier au tout dernier… j’ai eu une petite pointe de tristesse en réalisant que je l’avais déjà terminé, si rapidement…. il était un peu court pour moi, j’aurai encore voulu prolonger ce doux voyage !

J’ai eu faim en le lisant ! car plonger dans Luna, c’est aussi plonger dans les plats si « gustatifs  » Italien… et encore plus dans la cuisine napolitaine… j’avoue que j’avais envie de toute dévorer avec Luna, aussi bien les spaghetti a vongole que les sfogliatella , que des bruschette, et bien évidemment des pizzas bien grasses !!! Alalalalala j’en avais l’eau à la bouche , j’en salivais d’envie….

J’avais écrit un article sur son dernier roman paru l’année dernière tout juste avant le premier confinement : http://posetoievalire.fr/selection-lecture-speciale-confinement/
et aussi une autre rencontre avec ma chère Serena, lors du Salon du livre de Nancy où j’ai eu la chance de courir très vite et de donner le code secret à Serena pour pouvoir gagner un tote bag ( rien que d’y repenser , purée que d’émotions ce jour là, j’en tremble presque encore ) http://posetoievalire.fr/livre-sur-la-place-de-nancy/
Bref, j’adore Serena Giuliano…. alors si vous ne la connaissez pas encore ( c’est possible??) n’hésitez surtout pas !

Un condensé de voyage, d’amour, d’amitié, de famille….


Alors vite vite vite , prenez votre billet pour vous évader à Naples au côté de Luna, vous ne serez pas déçus par le voyage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *